Bleach par Netflix : la critique

Bleach par Netflix : la critique
Fan art film bleach
Quand j’ai su qu’il y aurait une adaptation en film live du manga « Bleach » j’étais partagé entre la joie et la peur. Attendez, je vous explique tout ! Je suis une grande fan de Bleach au point que je pourrais reconnaître la bande de son utilisé pour l’animé. Le shonen Bleach fait partie de mon adolescence donc autant vous dire que mon âme d’enfant était enchanté par cette nouvelle. Cependant j’ai ressenti de la tristesse car au moment où je vous écris, je ne m’en suis toujours pas remise du massacre de l’un de mes mangas préféré qui a aussi été adapté par « Netflix ». Netflix a sauvagement dénaturé et massacré Death Note. Donc autant vous dire que je n’étais pas très sereine concernant l’adaptation live de Bleach par Netflix.
Trailer de Bleach
Synopsie : Tout commence dans la grande ville de Karakura qui est une ville fictive situé à l’ouest du Japon. La ville de Karakura cohabite avec plusieurs types de populations comme les humains ( qui sont majoritaire ce qui constitue une concentration d’énergie spirituelle), les âmes errantes inoffensives ( des fantômes) et les Hollows qui sont des âmes corrompu qui ont mal tourné. Notre héros, Kurozaki Ichgo, est un étudiant lambda un peu bagarreur qui a la faculté de voir des âmes errantes ( ou fantôme).Quand il a l’occasion ils les aident à aller au paradis. Puis un soir alors qu’il est en famille il va croiser la route de Rukia Kuchiki, une Shinigami (qui signifie Dieu de la mort en japonais). Cette dernière est venue dans le monde des humains pour détruire un Hollow. Malheureusement elle va être blessé lors de sa confrontation avec ce Hollow, au point qu’elle sera obligé de donner ses pouvoirs de Shinigami à Ichigo.

Entre fidélité et adaptation :

Pour ceux qui connaissent l’histoire l’on peut remarquer que le film reprend les premiers tomes du manga. Les personnages sont globalement fidèle au manga excepté la coupe de cheveux de Rukia mais c’est un détail.Malheureusement il y a un manque de profondeur concernant les personnages secondaires comme Chad, Orihime, Ishida et consort. Le réalisateur s’est concentré sur le développement de la relation spéciale entre Ichigo et Rukia. Ils ont un lien amicale mais ils sont aussi lié par la relation « élève-professeur ». Shinsuke Sato a su retranscrire cette complicité dans son film pour notre plus grand bonheur. On sent la volonté du réalisateur à nous mettre dans l’ambiance du manga afin de donner vie à cette œuvre culte. Ce film reste malgré tout une adaptation car le réalisateur a réussi à s’approprier l’œuvre afin d’éviter le simple « copier-coller ».
Affiche du film bleach
Affiche du film bleach

Un côté téléfilm:

Personnellement je vous avoue que j’ai eu l’impression de regarder par moment un téléfilm Un téléfilm avec un très mauvais rythme. Dans le sens que, de nombreux événements s’enchaînent très rapidement tandis qu’à d’autres moments l’on peut s’ennuyer. Malheureusement les jeux d’acteurs étaient très surjoués ce qui pouvait donner un côté « drama japonais » au lieu d’un vrai film. Ce film accumule les défauts avec des effets spéciaux et des scènes de combat qui n’étaient pas au niveau de ce que l’on attend d’un film.

Ma conclusion :

Pour ma part ce film était divertissant mais sans plus. Cependant il a le mérite de mieux s’en sortir que Death Note ce qui est déjà pas mal en sois.